Les ventes de véhicules électriques de Renault chutent au premier semestre 2022 dans un contexte de pénurie mondiale de micropuces

Le constructeur automobile français Renault a déclaré mardi que les ventes de ses véhicules conventionnels et électriques avaient chuté au premier semestre de cette année, impactées par la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Il a déclaré avoir vendu 1 000 199 unités au premier semestre 2022, en baisse de 12% par rapport à la même période l’an dernier. Les données pour les deux années n’incluaient pas les ventes en Russie.

Renault a précisé que la baisse des ventes intervient “dans un contexte perturbé par la crise des semi-conducteurs et marqué par l’arrêt des activités du groupe en Russie”.

Les semi-conducteurs sont des composants électroniques indispensables dans les véhicules conventionnels à essence et électriques.

La pénurie mondiale de ces pièces a contraint les constructeurs automobiles du monde entier à ralentir et même à arrêter temporairement la production.

Renault a déclaré que sa propre marque continuait d’afficher une forte croissance sur le marché électrifié.

« Les marchés électrifiés sont en plein essor en Europe et Renault est bien placé pour répondre à cette nouvelle demande des clients avec des produits adaptés », a déclaré Fabrice Cambolive, directeur adjoint de la marque Renault.

“Au second semestre, nous allons accélérer l’électrification de notre gamme avec les lancements de Nouvelle Mégane E-Tech électrique, Kangoo E-Tech électrique et Nouvelle Austral”, a déclaré Cambolive.

La gamme E-Tech — véhicules électriques et motorisations hybrides représentaient 36% des ventes de voitures particulières en Europe au premier semestre 2022, contre 26% en 2021, a déclaré Renault.

Les ventes de Tesla d’avril à juin sont également tombées à leur plus bas niveau trimestriel depuis l’automne dernier, les problèmes de chaîne d’approvisionnement et les restrictions pandémiques en Chine ayant entravé la production de ses véhicules électriques.

La société a révélé samedi avoir vendu plus de 254 000 voitures et SUV d’avril à juin, soit une baisse de 18% par rapport aux trois premiers mois de cette année et également bien en deçà du rythme du dernier trimestre de l’année dernière.

La dernière fois que Tesla a vendu moins de véhicules dans le monde, c’était au troisième trimestre de 2021, lorsqu’elle en a livré 241 000.


Leave a Comment